Présentation d’Ardan France

En ces temps économiques difficiles, il est bon de souligner que certains dispositifs continuent à catalyser l’innovation en facilitant la création de valeur économique et d’emplois dans les territoires. C’est le cas des Actions régionales pour le développement d’activités nouvelles (Ardan).
La France et ses territoires disposent des atouts et des ressources indispensables pour toujours initier de nouvelles voies de développement d’activité économique et d’emplois : un tissu dense de TPE-PME-PMI, quels que soient les secteurs d’activités, souvent de jeunes entreprises, avec des dirigeants désireux de donner vie à leurs projets de développement, et des femmes et des hommes disponibles et riches de compétences pour concrétiser ces projets et ainsi créer des emplois durables.
Mais plusieurs facteurs freinent le développement des petites entreprises : les dirigeants y sont à la fois « au four et au moulin », on y constate une absence ou une faiblesse d’encadrement, globalement bien souvent, un manque de disponibilité et de compétences dans l’environnement du dirigeant.
Ainsi, dans ces entreprises, des projets d’activités nouvelles, des projets « dormants », butent dans leur expression économique faute des moyens humains nécessaires à leur concrétisation. Or, l’activité crée l’emploi, et l’insertion est formatrice dès qu’elle s’inscrit dans un projet. C’est sur ces idées simples que repose le concept Ardan.